Tarot : l’Impératrice au pouvoir en 2019

Les énergies à l’oeuvre en 2019

Quelles sont les énergies marquantes pour l’année 2019 ?

2 + 0 + 1 + 9 = 12

On pourrait très bien partir sur le nombre 12, relié à l’arcane du Pendu.

Mais si on suit la logique du Référentiel de Naissance, on réduira la valeur de l’Année Universelle entre 1 et 9  (sauf pour les nombres 11 et 22, les Maîtres Nombres en numérologie classique) :

1 + 2 = 3

Le 3 renvoie à l’arcane de l’Impératrice. C’est l’Impératrice qui sera sur le devant de la scène durant cette année.

Qu’est ce que cela peut signifier ?

L’Impératrice parle de pouvoir, du pouvoir du féminin.

Pour les femmes, ce peut être le moment de se faire confiance et d’accéder à leur pouvoir, de saisir et de provoquer les opportunités, d’accepter de prendre le pouvoir avec tout ce que cela implique. L’Impératrice ne se pose pas en victime mais en figure d’autorité. L’énergie de l’Impératrice peut aider à prendre la responsabilité de sa vie et à régner sur sa propre existence.

Pour les hommes, l’Impératrice peut les aider à donner plus de pouvoir à leurs qualités dites féminines, telles que l’intuition, la sensibilité… Elle les aidera à ne pas refouler cette part d’eux-mêmes, mais à la cultiver et à la laisser s’exprimer. C’est également accepter de partager de plus en plus l’autorité et le pouvoir avec les femmes, dans tous les domaines.

L’Impératrice est un arcane qui renvoie à l’expression. Cette énergie peut nous pousser à dire ce que nous n’avons pas dit ou ce que nous avons en travers de la gorge. Ce peut être le moment de dire ce que nous avons à dire, de mettre les choses au clair. Sans passion et sans emportement, l’Impératrice étant plutôt détachée. L’Impératrice peut nous pousser ou nous encourager à dire ce que l’on pense, ce que l’on veut, ce que l’on ressent, qui nous sommes. Afin que nos paroles, nos pensées et nos actes soient parfaitement alignés.

Au moment où je publie cet article, je ne peux m’empêcher de penser au chanteur qui va représenter la France à l’Eurovison 2019 : Bilal Hassani. Un jeune homme qui est dans la pleine expression de son côté féminin. Pour le moment, ça semble ne pas plaire à tout le monde. Beaucoup sont choqués, car Bilal leur tend un mirroir et tous les hommes ne sont pas encore prêts à accepter leur côté féminin. Ils réagissent avec violence. Mais cette actualité va très certainement permettre de faire avancer les mentalités de façon positive en 2019. 

L’Impératrice nous parle également de créativité. Elle nous demande de laisser libre court à notre créativité. Au lieu d’être dans la revendication, dans la plainte, la critique, elle nous demande de nous exprimer et de créer, d’apporter du positif, de construire. Les énergies de 2019 demandent d’exprimer et de laisser sortir les choses, de quelque façon que ça soit, dans le but de créer et d’avancer, d’apporter quelque chose de nouveau et de positif.

Est-ce que le projet du Grand Débat National lancé par le Gouvernement en ce début d’année 2019 peut rentrer dans cette dynamique ? C’est fort possible. Après les revendications, la colère, la violence de fin 2018, le Grand Débat National propose de calmer le jeu pour que chacun puisse s’exprimer et se faire entendre, et pour créer du nouveau.

Attention cependant à ne pas s’arrêter en chemin et à bien aller jusqu’au bout, à bien aller jusqu’à cette phase de création. Les énergies de 2019 nous poussent dans ce sens.

8fb90ef00e7e42c256bc2d2d53929d62888888888888