Yi King – Hexagramme 62 : Le passage dans l’au delà

Illustration de l’hexagramme 62, La petite traversée

L’hexagramme 62, encore intitulé La petite traversée, parle (entre autres) de passage dans l’au-delà. Il en parle de façon assez insistante.

Peu après avoir tiré cet hexagramme (traits 1 et 6), j’apprends le décès d’une personne de ma famille, une ancêtre.

Un peu plus tard dans la semaine, je visionne tout à fait par hasard la bande annonce d’un film qui va sortir prochainement, L’Expérience interdite – Flatliners, que je rapproche du trait 6 de l’hexagramme 62.

Ce trait 6 nous dit (Source : Yi King – Traité des vases communicants d’Anaël Assier) :

  • sans l’avoir prévu, par hasard, le passage au-delà s’effectue
  • l’oiseau au moment de son envol est pris au filet
  • impasse
  • défaut d’attention et de perception source d’incendies et d’inondations
  • c’est ce qu’on appelle avoir un gros voile devant les yeux

C’est une mise en garde et on comprend pourquoi quand on regarde cette bande annonce.

L'Expérience interdite - Flatliners

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19573126&cfilm=197082.html

Pour continuer sur le même thème, je me retrouve peu après et de façon fortuite à relire un passage du livre de Bernard Werber, Les Thanatonautes. Ce livre traite exactement du même sujet que le film cité précédemment, sur un ton différent.

Résumé :

« L’homme a tout exploré: le monde de l’espace, le monde sousmarin, le monde souterrain; pourtant il lui manque la connaissance d’un monde: le continent des morts. Voilà la prochaine frontière.
Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d’astronautique les plus modernes, partent à la découverte du paradis. Leur dénomination? Les thanatonautes. Du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur). Leur guide? Le livre des morts tibétain, le livre des morts égyptien mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu’étaient le dernier voyage et le « véritable » paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir. »

A mon sens et au vu de ces coïncidences, cela ne fait aucun doute : l’hexagramme 62 nous parle bien du passage dans l’au-delà.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser: